JODO

Le Japon possède une véritable tradition guerrière, chaque clan possédait ses propres méthodes de combat, ses techniques de sabre, de lance, de tir à l’arc ou de maniement de bâton.
Shindo Muso Ryu est une école ancienne qui utilise le bâton. Elle regroupe plusieurs disciplines, auxquelles s’entraînaient les samouraïs il y a 400 ans.
Le Jodo peut être pratiqué par tous et partout, en salle comme à l’extérieur, pas de chutes, il développe les réflexes et le contrôle de soi.

AÏKIDO

La démarche de l’AIKIDO est sous tendue par l’idée que la pratique ne doit pas conduire à la destruction, à la violence mais à l’amélioration physique et spirituelle de l’individu. Le but de l’AIKIDO est par définition de réunir (AÏ) et non de diviser. Les techniques d’AÏKIDO sont des projections, des contrôles et des immobilisations. En AÏKIDO on ne se défend pas, on empêche l’autre de concrétiser son attaque. Il peut être pratiqué par tous, développe la maîtrise de soi et le respect du partenaire.

IAÏDO

Le IAÏDO ou la voie du sabre est avant tout un Art martial qui contrairement aux autres arts martiaux se pratique seul. Il n’y a pas en IAÏDO d’aversaire auquel on fait physiquement face. Tout est dans l’intention et la concentration, puis dans l’explosion du geste qui ne porte pour les spectateurs que dans le vide. En réalité, celui qui exécute le geste, le vit d’une manière très intense, et le fait que l’adversaire ne lui soit pas réellement opposé n’enlève rien à sa véracité, à son efficacité. L’école ancienne principalement pratiquée s’intitule MUSO SHINDEN Ryu.