14° STAGE NAZIONALE DI JODO ED ESAMI – 25 E 26 GENNAIO 2014

   14° Stage National seite Jodo organisé par le Comité italien de Kendo

 

  La delegazione dei Maestri inviati dalla ZNKR è composta da :

                                                 Genji KUROGO Kyoshi   8th Dan

                                            Kunifumi MORIMOTO Kyoshi 8th Dan

 Saranno inoltre presenti a supporto della delegazione giapponese

Corinne MARIE dit MOISSON Renshi 7th Dan

Daniel CHABAUD Renshi 7th Dan

Takao MOMIYAMA Renshi 7th Dan

Christopher BUXTON Renshi 7th Dan

 

 C’est véritablement par une main de maître que Kurugo senseï a dirigé ce stage qui  regroupa plus d’une soixantaine de pratiquants.

Kurugo senseï débuta ce stage par ce discour :

 

« Le seite Jodo ( jodo fédéral)  doit être très clairement dissocié du  Jojutsu  shindo muso ryu ( koryu) .

Trop de personnes et particulièrement à l’étranger font encore de nombreux amalgames et ainsi ne pratiquent ni un bon seite jodo ni un bon Koryu.

Même si le jojutsu shindo muso  ryu est considéré comme la « mère « du seite jodo, la finalité et la  façon de transmettre sont très différentes.

Dans seite jo on ne doit pas parler de  Menkyo.

Dans Koryu on ne doit pas parler de Dan.

Encore trop de personnes se trompent, même si je possède un  menkyo dans shindo muso ryu

C’est en tant que 8° Dan Kyoshi que j’ai été envoyé par la ZNKR pour diriger ce séminaire de Seite jodo.

Ceci n’est pas un séminaire de Koryu , alors ne vous trompez pas. 

 

Après cette mise au point très claire, nous sommes rentrés dans le vif du sujet, principalement l’attitude  adopter pour effectuer les katas.

En effet au lieu de se contenter de présenter quelques aspects purement techniques, Kurogo sensei nous a enseigné le « fond »,  « l’état d’esprit » 

commun à adopter dans chaque kata.

Pour cela 4  notions  fondamentales ont été largement expliquées, démontrées et expérimentées.

 

KI Kamae   気構え                       MI Kamae  対構え                               ME SEN 目線

 

Ces 3 notions sont le reflet de la présence, de l’intensité que nous devons avoir dans chaque action, c’est ce qui va rendre un kata vivant et « intelligent ».

 

                                                          SERIFU 台詞

La notion de rôle.

Nous ne devons absolument pas nous enfermer dans nos rôles.

Et surtout ne pas se projeter mentalement dans l’action suivante , nous devons habiter chaque action tant sur le plan physique que spirituel.

 

C’est avec ces 4 notions que nous avons repris tout le seite jodo et principalement le coté tachi qui est primordial pour l’étude.

Kurugo senseï a insisté également sur le fait que nous devrions faire beaucoup plus de suburi avec au bokken. Le suburi est un exercice indispensable pour acquérir des hanches solides et vivantes.

 

En conclusion un stage exceptionnel de seite jodo que j’attendais depuis longtemps et qui a remis bien des  choses en place.

Je voudrai remercier Le comité Italien de kendo pour nous avoir invité et également pour son accueil et ses qualités d’organisations exceptionnelles.

 

Corinne Marie dit Moisson